La galerie idler-drive.com

Lecteur de CD Denon DCD 3250 et 3520 EX (Noir ou Or)

ou : " C'est pas du vinyle, mais p...n ça sonne bien aussi ! "

 

(N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir et [esc] pour revenir à la taille d'origine)

 

Référence originale au Japon : DCD-3500 et  DCD-3500G)

Période de fabrication :1988 -- 1990

Il fait partie du haut de gamme des lecteurs de CD sorties des usines Denon.

Construit comme un tank, d’un prix de revient élevé et donc d’un prix de vente dans la lignée, environ 20 000 FF à l’époque. En est-ce la conséquence directe, mais il été vendu a relativement peu d’exemplaires, moins de 1000 auraient été fabriqués.

Denon a orienté ses gammes de lecteurs CD vers des produits plus accessibles, mais aussi de qualité de fabrication en retrait, parfois de manière plus que sensible.

Ce lecteur est équipé de l’excellente mécanique de lecture Sony KSS-151A que l'on retrouve dans de nombreux autres lecteurs haut de gamme et notamment dans le très réputé transporteur Sony CDP-R1

Construit pour éliminer au mieux les vibrations néfastes à la retranscription sonore, son châssis est aussi doublé de protections en cuivre pour protéger des rayonnements nuisibles et l’ensemble approche les 20 kg sur la balance. L’isolation mécanique est aussi poussée que l’isolation de l’électronique, les panneaux extérieurs déjà épais et lourds sont en plus amortis.

Il est équipé de 2 convertisseurs PCM64P efficaces, même si depuis, la technologie de ce genre de composant a évolué considérablement. Technique de conversion sur 20 bits avec quelques aménagements Denon pour améliorer la sauce. On obtient une très belle définition et de la profondeur  du grave. Les autres registres ne sont pas en reste, avec une restitution ample, la sonorité de ce lecteur est très naturelle et très dynamique. Certains parlent même d'une sensation qui rapproche de l'analogique.

Il peut être utilisé comme lecteur de CD connecté à un ampli, normal me direz-vous, en liaison directe fixe ou ajustable en niveau via la télécommande, ou en simple transporteur avec un DAC externe.

Pour les sorties, qu’il nous offre :

 

A l’intérieur, les images sont explicites quant à la qualité des assemblages et aux soins apportés à la conception, avec la séparation des éléments et les 2 alimentations dédiées l’une pour la partie audio, l’autre pour la section digital.

Voici ce que ça donne pour l’ensemble et on appréciera l’accessibilité et la qualité.

 

Pour en revenir a la partie mécanique :

un tiroir assez solide pour en faire un plongeoir de tremplin olympique,

à l’intérieur un système de maintien du disque impressionnant et efficace. Logique par rapport à la recherche globale pour construire un ensemble mécaniquement ultra stable et amortissant pour servir au mieux l'électronique très élaborée pour l'époque, avec de très très beaux restes.

 

 

Ca semble être une bonne voie pour l'efficacité de la lecture, bien sur mais aussi du rendue sonore. Tout semble là où il faut et au niveau voulu, et sans agressivité donc sans fatigue pour l'auditeur.

 

Spécifications:

 

2 canaux

réponse en fréquence partie audio  : 2 à 70 000 Hz

réponse en fréquence globale 20 à 20 000 Hz

Étendue plage dynamique : (Dynamic range) > 100 db

Rapport signal / bruit : 118 db à 1 kHz

Distorsion harmonique :  0,0015 % à 1 kHz

Pleurage et scintillement : en dessous du seuil mesurable

sorties analogiques fixe, variable et symétrique : 2 mV

sorties digitales (Digital Audio Interface AES EBU) coaxiale et optique

Consommation 32W

 

 

Conclusion :

j'aime (aussi)

 

En ce moment sur le forum

Plus de sujets »

30 juin 2017

Lecteur CD DENON DCD 3250

Lecteur de CD Denon DCD 3250 et 3520 EX (Noir ou Or) ou : " C'est pas du vinyle, mais p...n ça sonne bien aussi ! "   (N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir et pour revenir à la taille d'origine)   Référence originale au Japon : DCD-3500 et  DCD-3500G) Période de fabrication :1988 -- 1990 Il fait partie du haut de gamme des lecteurs de CD sorties des usines Denon. Construit comme un tank, d’un prix de revient élevé et donc d’un prix de vente dans la lignée, environ 20 000 FF à l’époque. En est-ce la conséquence directe, mais il été vendu a relativement peu d’exemplaires, moins de 1000 auraient été fabriqués. Denon a orienté ses gammes de lecteurs CD vers des produits plus accessibles, mais aussi de qualité de fabrication en retrait, parfois de manière plus que sensible. Ce lecteur est équipé de l’excellente mécanique de…
03 novembre 2016

Micro Seiki Bl10X

Petite présentation de cette belle platine, en test. je l'ai achetée en 86 ou 87, je sais plus. Payée quand même 5000 Frs de l'époque, avec la cellule, Goldring 1042. Socle lourd en résine, en forme de X inclus dans le rectangle (faudrait que je la soulève pour faire une tof, passque là c'est pas forcément clair... ) Elle fait presque 13Kg, les pieds sont réglables, directement du dessus avec un pas de vis . Bien pratique ! Les pieds sont suspendus, mais j'ai ajouté des Audio Technica dessous, encore mieux ! entraînement par courroie, AS, + petit contrepoids pour réglage fin. Pitch. Plateau lourd, presque 3 kg Remarquable silence de fonctionnement. Totalement manuelle, pas intérêt à oublier la fin du skeud, sinon kriiiitch, kriiiitch,.....bye le bô diamant ! Un beau capot, et des charnières qui le tiennent dans les positions intermédiaires, ça retombe pas d'un coup en niquant le…
23 octobre 2016

Sony PSX-60

La société Sony, créée en 1946 bien avant de prendre ce nom, est à l’origine de certains développements technologiques qui font ou ont fait partie de notre quotidien. Casettes vidéo et Betamax et camescopes grand public et la vidéo8, le Walkman, les disquettes 3,5  tous déjà quasiment oubliés, puis le CD et jusqu’au BlueRay. Inutile de rappeler que les consoles de jeux existent aussi dans la planète Sony. Nous restons sur la partie non professionnelle du matériel audio, ce qui permettra certainement de compléter ou développer ce sujet, car rares sont les domaines de la Hi Fi que Sony n’a pas marqués de son empreinte. Cette introduction est là pour présenter la platine DD Sony PSX-60 qui date de la fin des années 70, que j’utilise et pour rappeler que via Lenco, Sony a commercialisé de la platine à galet, et oui !!! La Sony 5011, une sorte de B52 ou…
06 décembre 2015

Bras SME serie 1, II, les improved,...pour les reconnaitre

Hello, Je ne suis pas spécialiste, mais pour les grandes lignes, je fini par les reconnaitre, donc pourquoi pas un petit topique sur le sujet ... Le premier SME, dit aussi le Série I, sorti je crois en 58, se reconnait pas son pivot cerclé d'un cercle, alors que sur les suivant le chapeau du pivot sera coiffé d'un triangle. Le levier du lift est aussi avec un boule noir au lieu d'une olive allongée par la suite. (photo du web pour celui-ci, hélas) ce bras n'a vécu bien longtemps, puisqu'il a été rapidement remplacé par le SME série II Le SME série II se reconnait par sa coiffe de pivot triangulaire. voici un modèle du début des années 60 en 12", donc un 3012. le Pivot, 2 roulements dans le puits pour la rotation, puis au dessus les couteaux pour basculer en avant: Le reste à poser dessus.... A…
04 décembre 2015

Thorens TD160 Super

Présentation de la TD 160 Super : C'est en fait une TP160 un peu tweekée d'origine avec quelques améliorations :   - socle plus épais, plus lourd - couvre plateau en couatchouc plus épais, plus lourd - fond plus épais, ce n'est plus un simple isorel de quelques milimètres - charnières de capot en métal, et non plus les petites pièces cassantes en plastique - la contreplatine en métal est doublée d'un insonorisant collé en dessous - à suivre....   Elle a existé en 4 versions à ma connaissance : - avec le bras TP16 MKII (ou III?) - sans bras - avec le bras SME 3009 serie 2 improve - avec le bras SME 3009 serie 3   J'ai en ma possession le modèle avec le TP16.     ici on n'y voit quasiment aucune différence, mise à part que le capot semble petit, car le socle est plus…
24 octobre 2016

TD124 modification fixation moteur JC Verdier

catégorie Tutoriels

par Thierry Noyé

  Bonjour, Le but est d'exposer une idée, d'en  effectuer la réalisation puis un test et de recueillir avis et suggestions . L'Audiophile n° 17 d'octobre 1980 publiait un article de Jean-Constant Verdier qui relevait certains points à son avis relativement faibles de la platine, notamment : la filtration des vibrations du moteur. Sa suggestion: déplacer la fixation du moteur, du châssis vers le socle. Encore considérait-il une 124 découplée de son socle (mushrooms), sur un socle de masse courante (donc faible), le bras fixé sur la classique planchette, le moteur n'étant séparé du galet et du bras que par…

Messages non lus

Plus de sujets »

Les points !

  • Le bleu
    13540.00 Points
  • JGN
    2761.00 Points
  • ThierryN
    2639.00 Points
  • bushi
    1477.00 Points
  • cynos
    1106.00 Points
 

Mon compte

Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Statistiques

Enregistrés
136
Articles
13
Compteur d'affichages des articles
49156

En ligne !

  • bushi
    1477.00 Points
  • papamano
    593.00 Points
  • philihifi
    162.00 Points
  • Musico
    158.00 Points
  • Diamaguene
    77.00 Points