Veuillez indiquer le modèle de votre platine Garrard à galet dans le titre de votre sujet.

SUJET : Garrard vs Thorens...

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 14:18 #1

  • erik
  • Portrait de erik
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 143
  • Points : 158
  • Karma: 1
Je ne connais pas trop bien ces platines.
Je crois que les 401 et 301 étaient des concurrentes des Thorens 124.

Une petite chronologie avec les points forts serait la bienvenue car je crois qu'il y a des fans sur le forum ;)
Suivez mon regard :)

A+Erik
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 15:14 #2

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
301: 1954
124: 1957
401: 1965
124 MKIi: 1966

Pour toutes: chassis rigide, gros palier/axe, plateau lourd, gros moteur découplé, ajustement de la vitesse.

Thorens a choisi l'entraînement courroie + galet (que Garrard avait utilisé auparavant) alors que 301/401 n'utilisent que le galet.

Ce sont toutes des platines pro basées sur un système de fonctionnement identique.
Leur rendu dépends de leur mise en oeuvre.

J'ai une 401 à restaurer, mais pas de 124/301.
Je n'en ai jamais entendu tourner.
Il y a des pro/contre pour chaque platine, c'est une affaire de goût.

Quelque soit celle que tu auras la chance de posséder, tu en seras content, je pense, si elle est mise en oeuvre dans de bonnes conditions.

Ne pas oublier le couple Lenco 88/99 basé sur le même principe ... et qui se monnaye deux fois moins cher.
Il y en a d'autres des platines pro/broadcast à galet ... ;-)
Dernière édition: 18 Fév 2017 15:18 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 17:33 #3

  • papamano
  • Portrait de papamano
  • Hors Ligne
  • Fou des platines
  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 13
  • Points : 536
  • Karma: 4
sur les premières 301 le palier de plateau etait à graisse avec un graisseur dessus



j'ai eu 401 et maintenant 301 dans le même socle avec le même bras , à part le look pour moi rien n'a changé , un peu moins de rumble avec la 301
le moteur de la 401 est une évolution de celui de la 301 , censé etre moins bruyant :roll: perso j'entends rien
Dernière édition: 18 Fév 2017 17:34 par papamano.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 20:27 #4

  • erik
  • Portrait de erik
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 143
  • Points : 158
  • Karma: 1
En voilà des infos :ok:
J'avoue aussi mes lacunes sur les Lenco :roll:

Les Garrad étaient fabriqueés aussi de fàçon artisanale je crois jusqu'en 1970 peut être.
Les 301 et 401 sont assez chères, mais j'en ai vu d'autres abordables notamment les Lab .
Qu'en est t'il de la qualité /?/
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 21:28 #5

  • papamano
  • Portrait de papamano
  • Hors Ligne
  • Fou des platines
  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 13
  • Points : 536
  • Karma: 4
les Zero 100 , y a trois modèle je crois , j'ai eu entre les mains la Zero 100 s , ça à l'aire pas mal construit , et leur bras est parait il pas mal
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 22:16 #6

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Les deux dernières vrais Garrards sont la LAB (1964 MKI / 1967 MKII) et la 401.

Ce sont les dernières à avoir été entièrement assemblées à la main.

Elles sont toutes deux le fruit du travail d'Eric Marshall (air de famille évident au niveau design).

La Lab 80 est un changeur réellement "audiophile" (peut être le seul ... j'aurai tant à dire ... ) autant qu'une platine manuelle.
Largement au niveau d'une 135 ou d'une 75.
Si tu n'as pas les moyens d'acheter un 301 ou une 401 et que tu peux mettre la main sur un Lab pas chère, n'hésite pas ... j'en ai quelques une dont une MKI qui est ma daily depuis longtemps.

La Lab coutait aussi cher que la 401.
Tout ce qui viendra après (il y a du bon quand même) sera nettement moins bien.
Sinon, chez Garrard tu peux regarder la 4HF (chère), les SP25 MKI et II et les AT6 et AT60 MKI ... c'est déjà un bon début.

La SP25 (AT idem en mode changeur) sont d'excellentes platines à galet même si leur plateau fait 27cm (celles citées ont les plateaux les plus lourds).

On est loin d'une LAB encore plus d'une 301/401 mais ça se trouve assez facilement avec un budget serré.
Attention Garrard est à la mode donc ça reste assez coté ... même les trucs bas de gamme ... comme Thorens ...

Un jour, je prendrai le temps de passer en revue le catalogue à galet Garrard ... je pense qu'aucune autre marque n'a produit autant de modèles différents à galet (et courroie/DD aussi).

... ;-)

@ Sylvain.
J'aime beaucoup ma Zero, mais crois moi, ça fait pas le poids au deux sens du terme par rapport à une Lab ou d'autres modèles d'avant 1964.
Le truc, c'est qu'après la Lab, ils ont abandonné les trois chassis, pour un chassis unique "autoslim" vraiment moins qualitatif ... mais ils ont produit des trucs corrects, c'est sur, mais plus jamais rien du niveau d'avant 1964 (401 et Lab = sommum dans chaque gamme).
Je rappelle que j'ai 15 Garrards (au moins) à la maison ... :oops:
Dernière édition: 18 Fév 2017 22:50 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 18 Fév 2017 23:32 #7

  • papamano
  • Portrait de papamano
  • Hors Ligne
  • Fou des platines
  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 13
  • Points : 536
  • Karma: 4
je n'ai jamais eu de Lab entre les mains (je ne désespère pas ) mais la Zero ne m'a pas paru dénué d'interet
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 19 Fév 2017 00:26 #8

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
La Zero me plait beaucoup (depuis longtemps), c'est sans doute une bonne platine (pas assez de recul).

Je voulais juste dire que les anciens modèles sont mieux construits (autre époque).
Pour illustrer mes propos:

Dessous de la SL72 (mécanique identique à la zero (plateau zero 1.5 kg).
Même la 100s qui est single player a cet automatisme, elle n'a juste pas le descente des disques.







Dessous de la Lab (plateforme puscher comme les RC et la type A, par exemple).
Plateau Lab 2, 8 kg ( idem 301/401).





Vue de dessus (MKII):






Vous allez me dire "less is more" ... ben c'est là le problème.
Les platines qui suivront la Lab seront moins évoluées.
Le bras restera toujours prisonier de l'automatisme (comme les autres marques) alors qu'il est libre sur la Lab (automatisme engagé par répulsion magnétique).
Les bras ne seront plus réglables latéralement et en hauteur.
Pour la descente des disques il faudra un overarm ou un support arrière.
Paliers et roulements de bras plus petits.
Adieu le cueing.
Etc ...

Ce n'est pas pour cela que toutes les platines à partir de la SL sont à déconseiller ... non, la SL95 et la Zero par exemple, sont des platines très interessantes (le très bon moteur syncro lab breveté sera utilisé par les autres marques et fera gagner beaucoup d'argent à Garrard).

C'est juste que "c'était mieux avant" ... et c'est surtout une question de coût ... c'est à partir du lancement des projet 401 et Lab que Garrard a changé de propiétaire ... moins d'investissement ... moins d'innovation ... plus de concurences ... qualité en baisse ... :cry:

Ces deux modèles ont nécessité des coûts d'études et de production très importants.
En 1960 Garrard est devenue une entité du groupe industriel Plessley.
Les ingénieurs travaillent déjà à l'élaboration du projet de remplacement de la 301.
Les choses suivent leurs cours de ce côté et aboutissent au développement de deux projets distincts: la 401 et un renouveau de la série "laboratory" le HDG de garrard.

Les Laboratory sont des platines toujours innoventes que Garrard décline ensuite vers le bas.
Cela abouti à la création des Lab 80 et Lab A70 sur la plateforme puscher.

Plessley est effaré du coût et du temps de travail d'étude.
Les dirigeants décident de mettre en place dès leur arrivé une nouvelle plateforme moins couteuse, plus facile à produire, et dont les pièces seront assemblés de manière automatisées.
Le but est d'avoir une plateforme unique aussi bien pour l'entrée de gamme que le HDG avec des pièces interchangeables: autoslim.
Les Garrards entrent dans l'ère industrielle moderne !

Vu les qualités du moteur syncro lab (SL), il est décidé aussi d'abandonner les plateaux lourds, et de produire les mêmes plateaux mi-lourds en differentes tailles pour toute la gamme.

Au final, le succès est au rendez vous, aussi bien avec la 401 et la Lab qu'avec les "autoslims" qui comportent de très bons modèles au départ (AT et SP notamment).

Cependant Plessley ne fait pas évoluer l'autoslim et toutes les platines qui suivront seront basées dessus avec les contraintes de sa conception de base, c'est â dire l'universalité de la plateforme au détriment de la conception individuelle de chaque modèle.

Même ainsi Garrard continuera à innover, la zero en est le meilleur exemple, lancée en 1970 Garrard peine à honorer les commandes tellement la demande est forte.

La DD75 sort en 1975 et sera un franc succès aussi.
Le marché change ensuite, concurence des japonais.
Garrard est vendu à Gradiente en 1979 (Bresil), et là c'est la fin.
Dernière édition: 19 Fév 2017 13:29 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 19 Fév 2017 10:12 #9

  • diafan
  • Portrait de diafan
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 47
  • Remerciements reçus 3
  • Points : 47
  • Karma: 0
Bonjour,

Je possède une Thorens TD124 MkII ainsi qu'une Garrard 401.
Elles sont toutes les deux équipées d'un bras Jelco 12 pouces.

Depuis des années, la 401 était branchée sur ma chaine principale et je l'appréciais beaucoup.
Hier, à la faveur d'un grand rangement, j'ai mis la TD124 à la place, avec la même cellule (DL103).

Je n'ai guère entendu de différence. Peut-être un peu plus de "drive", comme on dit pour la 124 avec une belle tenue du grave, et surtout un silence de fonctionnement étonnant. J'avais fini par ne plus entendre le léger rumble de la 401.
La courroie de la Thorens sert quand même à quelque chose:

Patrice
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 20 Fév 2017 15:05 #10

  • erik
  • Portrait de erik
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 143
  • Points : 158
  • Karma: 1
Bien voilà qu'on en apprend des choses, merci Cynos, :ok: , pour toutes ces infos vraiment intéressantes qui donnent envies d'essayer des choses.
J'ai vu des Lab passées quelques fois mais quel est le budget raisonnables pour ces platines?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 20 Fév 2017 15:30 #11

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Budget raisonable ?

Ben, moi j'en ai touchée une @ 0,99£, une autre @ 9,99£, les autres entre 25 et 60, et ma première on me l'avait donnée quand j'étais jeune (et j'ai longtemps cru que c'était de la pacotille au regard des platines modernes en plastique ... quel con ... j'étais jeune ... :) ).

Mais c'était il y a quelques années ...

Elles commencent à être recherchées (le fait d'en parler sur les forums agrave la situation ... :mrgreen: ), c'est le même symptôme que celui de la 135 (la 124 monte, la 135 suit), comme les 301/401 deviennent inaccessibles pour le commun des mortels, on se rabat sur les modèles juste en dessous.

Ca a commencé par la 4HF, car certains ont pensé que c'était l'ancêtre de la 301 (ce n'est pas le cas, ça serait éventuellement la T/A, et plus certainement la 201), et puis car c'est une platine en vogue dans le milieu ska/reggae (je te laisse chercher).

Puis est venu le tour de la Lab 80, qui a un air de famille évident avec la 401.

De cette vague de grosse mode pour Garrard, je déplore donc que maintenant toute la gamme soit touchée par le symptôme de la hausse de prix ...
C'est un gros problème pour moi, car il y a pleins de modèles que je n'arrive pas à me procurer à prix correct.

Autre soucis, la LAB ce n'est pas le modèle le plus courant, elle était chère, et en plus il y a eu la benne dans les 90's.

En France encore moins courante.
Il faut se tourner vers l'Angleterre, avec les fdp.

J'estime qu'une LAB à 150£ (aujourd'hui), c'est le prix correct pour un platine complète (socle/capot/axes) en état "mint", à pondérer suivant l'état, c'est pour moi le prix correct aussi d'une 135/75/33/50H/19/29 ... etc ... complète "mint", dès qu'il manque quelque chose, ou à rénover, le prix doit chuter.
En dessous c'est une bonne affaire.

La dernière qui s'est vendue en France l'était à 100/120€ je crois (ebay).

La MKI est presque purement manuelle ... cad semi auto.
La MKII est automatique en manuelle, et l'automatisme ne casse pas si on la fait tourner dans le mauvais sens.
Mais dans les deux cas, le bras n'est pas captif durant la lecture.

C'est des platines de plus de 50 ans, elles demandent forcément un petit travail de remise en route, mais c'est du solide, mais il faut être très méticuleux dans les réglages sous peine qu'elles ne donnent pas le meilleur d'elles même.

Chez Garrard, il y a d'autres platines intéressantes et de qualité à divers points de vue, la Zero dont parlait Sylvain, par exemple, trouvable assez facilement, mais il y en a plein d'autres, et aussi beaucoup sans intérêt, si tu n'es pas collectionneur.
Dernière édition: 22 Fév 2017 09:15 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 22 Fév 2017 08:41 #12

  • erik
  • Portrait de erik
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 143
  • Points : 158
  • Karma: 1
Entre 120 et 150€ cela reste encore correct, mais trouvé une 135 à ce prix là aujourd'hui, ça va être dur :!:
Bon il n'y a plus qu'à tomber sur une opportunité :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 22 Fév 2017 09:01 #13

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Il faut faire la différence entre les prix annoncés et les prix de vente.
Entre l'achat compulsif et et l'achat raisonné.
Il faut être patient, et savoir refuser un achat.

toscan vient d'acquérir une 135 pour ce prix, certes pas mint, mais avec un très beau socle.
A mon avis acheter une 135 à 300€ n'as aucun sens si 'on peut avoir une 75, une 33, une Elac ou d'autre de même qualité pour moitié moins cher.
il faut arrêter de conforter cette mode de la surenchère sur des platines en vogue, cela ne profite qu'à certains vendeurs , ceux qui achètent pour revendre;

Si je regarde la 135, certaines se sont vendues vers 600€ il y a peu encore, elles sont retombées depuis sous les 300, pourtant c'est les mêmes platines.
La mienne, je l'ai touchée avant la vague pour 50.
J'applique ce raisonnement pour les 124/301/401 dont le prix devrait plutôt se situer vers 500/600 selon moi.
Par exemple, ma 401 m'a coutée moins cher que la 135 ... tout est possible ... :cool:

J'aimerai ajouter un erratum concernant la Lab en manuelle; le départ du bras sur les deux versions peut se faire à la main sans automatisme, avec la descente du bras par le lift hydraulique du repose bras.
La différence entre les deux versions, c'est que sans l'axe changeur, cad avec le petit centreur, seule la MKII permettra le mode auto (ainsi que le déplacement du bras à la main, sur les deux versions).
Dernière édition: 22 Fév 2017 09:16 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 22 Fév 2017 15:30 #14

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Quelques Garrards qui méritent qu'on s'y intéresse, à différents niveaux de qualité:

SP25


SP25 MKII


SP25 MKIII


SP25 MKIV


SP20


Ce sont toutes des galets.
La MKI et la MKII ont un plateau en alliage.
La MKIII ajoute le départ automatique.
La SP 20 est considérée comme la SP25 du pauvre, c'est vrai, car elle a moins d'ajustement au niveau du bras (mais ça ne change pas grand chose), mais surtout à cause de son moteur deux pôles, qui transmet beaucoup de nuisances à la cellule.
Les autres SP ont un moteur 4 pôles ... cependant, on peut trouver des SP20 avec un moteur 4 pôles, celles de la fin de production, j'en ai une ainsi, il n'y a donc que peu de différence avec une SP25 MKI !
Elles sont basées sur autoslim.
Il y aura des version MKV et MKVI présentant moins d'intérêt.

La Garrard type A


Garrard type A70


Ce sont des platines de la série Laboratory, avec LE moteur Laboratory.
En dehors de ces airs rustres de bucheron, la type A est une merveilleuse machine qui aura une longue carrière.
Plateau en deux parties, lourd, et bras type TPA12 comme sur la 4HF et le fameux TPA10 conçu pour la 301.
Ces platines sont de type puscher.
La type A connaitra plusieurs déclinaisons (mises à jour cosmétique).
La A70 sort en même temps que la LAB 80, elle reprends son porte cellule léger et son système "bias compensation" (AS), sur un bras inspiré de celui de la LAB.
La type A est la descendante de toutes les platines "RC".


Garrard LAB 80 MKI


Garrard LAB 80 MKII


Elle est siglée "transcription", mais ce n'est qu'une platine semi-professionnelle, cependant elle est proche des grandes.
Elle innove avec pour la première fois sur une platine grand publique, l'apparition de l'AS et du cueing.
C'est une merveille d'ingénierie, un changeur réellement audiophile (un axe "tripoise" qui permet la descente des disques en douceur comme cela n'a jamais été vu, et cet axe agit seul sans autre support que sa tige), même si ce n'est pas le meilleur changeur du monde.
Elle n'a que deux vitesses, et ne peux pas jouer d'intermittence de taille ou de vitesse, en contrepartie, tout a été mis en œuvre pour un usage parfait en manuel, et un usage changeur dans le cadre de la définition de la HiFi de l'époque.
Plateau "balanced" en alliage de 2,8 kg, moteur Laboratory (découplé) unique à ce modèle.
Elle est la descendante de la type A.


Garrard 4HF


Sortie un an après la commercialisation de la 301.
Garrard souhaitait offrir une platine HDG au grand public.
Plateau 12' en acier, gros palier, gros moteur, platine mono à la base, déclinée en stéréo.
Pitch réglable, fin de disque désactivable (utile pour les 78t).
Le bras TPA 12 en version plus évolué que celui de la type A.
Une merveille de cette époque.

Je poursuivrai si le cœur vous en dit ... :)
Dernière édition: 22 Fév 2017 16:49 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 22 Fév 2017 21:24 #15

  • erik
  • Portrait de erik
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 143
  • Points : 158
  • Karma: 1
P....Cynos t'es l'homme de la situation :ok:
Merci pour les photos et tes textes :!:

Tu peux me dire juste la chronologie jusqu'en 1970, car à mon avis ce sont là les meilleures platines.

J'aurai bien aimé acheté ma 135 à 50€ :!:
Pour le reste je suis entièrement d'accord avec toi, les prix affichés aujourd'hui sont déraisonnables.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 22 Fév 2017 23:10 #16

  • papamano
  • Portrait de papamano
  • Hors Ligne
  • Fou des platines
  • Messages : 506
  • Remerciements reçus 13
  • Points : 536
  • Karma: 4
bel exposé Monsieurs Cynos (_-_)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 23 Fév 2017 13:29 #17

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Les Garrards Zero:

En 1968, Garrard abandonne les grands châssis puscher dont la dernière représentante sera la LAB 80 avec son ultime évolution MKII de 1967.
La société a introduit le châssis autoslim en 1964, mais celui ci n'est pas très adapté pour un modèle HDG.
Garrard décide donc de puiser dans sa banque d'organe, et de faire un grand chassis nouveau, en reprenant en partie la mécanique d'autoslim mais en développant un nouveau système changeur.
La grosse évolution de cette série, c'est le moteur synchro lab, qui sera vendu sous patente à la plupart de ses concurrents européens et génèrera beaucoup de profit.

Les premières platines de cette série seront les SL, puis ce grand châssis évolue avec une nouvelle plateforme améliorant le mode changeur, les châssis SL"B".
En 1970 Garrard frappe fort avec la présentation de la Garrard Zero, et de son bras particulier ...

L'idée d'un bras parallélogramme n'est pas nouvelle Worden et BJ se sont essayés à cet exercice auparavant, le but est de maintenir le stylet dans une position optimale avec Zero erreur.
La mise en oeuvre de Garrard diffère un peu de celles utilisées précédemment et lui permet donc de breveter son propre système.

La zero ne permet pas le "zero erreur", en fait, le porte cellule décrit un déplacement entre les deux points où l'erreur est minimisée, et n'a donc pas besoin d'overhang.
Le porte cellule est sur pivot et décrit des arcs de cercle qui suivent l'erreur minimale de tracking tout au long de son déplacement du début du disque à a fin de celui ci.

Garrard Zero 100 (international)


Elle est présentée fin 1970 et obtient de nombreux prix d'innovation à travers le monde.
C'est un succès massif lors de sa commercialisation, et en 1971, il y a plusieurs mois d'attente pour honorer les commandes.

La "100" est un modèle changeur, mais comme tous les Garrard à changeur, parfaitement utilisable en manuelle(semi auto) ou single play automatique, avec l'utilisation du petit centreur.
On distingue la zero 100 de la 100S par le support de disque à côté du bras.
Elle existe en version 100 et 100 international (Double voltage et poulie interchangeable).

Son porte cellule est de type C3 slider.
Elle innove avec un système AS magnétique, un pitch variable avec un stroboscope intégré.
Elle fonctionne avec le moteur Synchro Lab qui apporte un couple plus important et plus constant qu'un moteur classique.
Elle sera déclinée en version C (ajout d'un compteur de lecture qui totalisera les retours de bras).
Plateau 12' alliage 1,5 kg et entrainement par galet.

Garrard Zero 100S


Idem à la zero 100, mais uniquement de type manuelle, single play.
Elle n'a pas de changeur donc elle s'utilise soit en semi auto soit en automatique ("S" = single).

Garrard ZERO 100 SB


La 100SB est single play ("S") et entrainée par courroie ("B" = belt).
Elle n'a pas d'ajustement de la vitesse, ni stroboscope.
Puisque c'est une platine de type manuelle (single play), l'entrainement par courroie est simple, une poulie étagée avec un levier et une courroie sous le plateau:





Mécanique des Zero:


La 100 en mode changeur:


Le déplacement du bras:


Dernière édition: 24 Fév 2017 14:42 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Garrard vs Thorens... 24 Fév 2017 12:37 #18

  • cynos
  • Portrait de cynos
  • Hors Ligne
  • Technicien
  • Messages : 2824
  • Remerciements reçus 49
  • Points : 1078
  • Karma: 5
  • Médaille en chocolat
Garrard Zero 92

La zero 92 est une zero 100 simplifiée.
Elle reprends la mécanique et le bras de la zero 100 mais n'a pas de réglage de la vitesse, ni stroboscope;
Son AS n'est pas de type magnétique comme sur les 100, mais reprends le bias compensation apparu sur la LAB 80, elle existe en noir, toujours en entrainement par galet.:






Garrard Zero 2000B (Z2000B)
La Z2000B est une évolution de la ZERO 1000SB ("B" = Belt).
Elle apporte le mode changeur et l'ajustement de la vitesse:



Il faut noter que le système d'entrainement par courroie de Garrard est pour le moins intéressant.
Toute la gamme de Garrard a toujours été basée sur l'entrainement par galet, donc pour se conformer à la mode de l'entrainement par courroie, plutôt que de développer une nouvelle mécanique de type changeur, Garrard a recyclé celles qui existaient déjà.
Il s'agit donc d'un entrainement par galet classique sur lequel on rajoute une poulie au dessus du galet qui vient entrainer le dessous du plateau.
C'est simple et intelligent, je trouve, on doit retrouver le "drive" du galet dans ces platines avec la "souplesse" de la courroie (?).

Dernière édition: 24 Fév 2017 12:51 par cynos.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: JGN

Messages non lus

Plus de sujets »