SUJET : JM Lab DB13

JM Lab DB13 06 Nov 2016 12:40 #1

  • pm56
  • Portrait de pm56
Histoire d'apporter ma pierre à l'édifice, une présentation des enceintes qui me comblent depuis plus de 6-7 ans .

1- Pour commencer, un peu d'histoire :

Jacques Mahul4, alors ingénieur chez Audax au Château-du-Loir dans les années 1970, fabricant de haut-parleurs français, conçoit des haut-parleurs haut-de-gamme qui sont jusqu'alors plutôt absents chez ce généraliste (haut-parleurs pour transistors, téléviseurs, voiture), entre autres un tweeter à base de tissus imprégné de latex.
Tout en travaillant en tant que journaliste, il met au point une enceinte au nom de DB13 : L’enceinte ainsi réalisée reproduit « plus » de graves. Il vend ces enceintes à ses connaissances, et la demande étant forte, son père, PDG de France Filières à Saint-Étienne, accepte de les fabriquer : JMlab (Jacques Mahul laboratoires) est né.
En 1985, J. Mahul rejoint son Saint-Étienne natal, et crée une société parallèle, Focal, qui conçoit et fabrique des haut-parleurs. Il met au point un tweeter à dôme inversé. L'entreprise propose des enceintes en kits, et la vente au détail des haut-parleurs pour des particuliers souhaitant se fabriquer leurs propres enceintes.


1979 : naissance de la DB13
1980 : naissance officielle de JMlab
1980 : création de Focal, division de France Filières à Saint-Étienne. Développement et fabrication de haut-parleurs
1981 : premier tweeter à dôme inversé Focal, avec membrane de fibre de verre
1982 : haut-parleurs à membrane Néoflex, remplaçant les membranes Bextrene devenu obsolète. C'est un matériau à base de polypropylène traité en surface par du latex

( source Wikipédia)


2-Autopsie !


Une caisse de 20x20x30.
Placage noir, facade arrière amovible ( 10 vis) .

Une grille sur clips ( x4) qui prend l'intégralité de la façade .
Un logo " JM Lab" au coin haut à droite, écrit en noir sur fond alu.

L'écriture de ces logos est d'ailleurs légèrement arrondie, plus droite sur les modèles de JM Lab ultérieure .

Un autotocollant " SERIE III) au dessus de l'évent .

Cette fameuse conotation " SERIE III reste pour l'instant un grand mystère ( quid de la SERIE 1 & 2 ???) .

Dedans, une fois la facade arrière démontée .


- 1 bornier, soit à pince ( rond en plastique ), soit banane ( trou rectangulaire en retrait) .









- de l'isolant accoustique type goudron bitumé ( plaque d'alu avec de petit carré en 3D) .
- 1 filtre
- 1 hp de 13 cm
- 1 tweeter










3-Les hp


3-1 : Le tweeter : AUDAX HD 9x8 D25 BA HR


Du chinois ?
Heureusement un bon ami nous avait déjà fait un beau récap de ce tweeter , je reprends donc son fil sur le vert :

Le tweeter Audax des DB13 est le HD9X8D25BAHR. Quel nom barbare !

Détaillons un peu :

9X8 correspond à la dimension de la plaque support.
D25 nous indique le diamètre du dôme.
BA pour le diamètre de l'aimant.
HR pour ...... Haut Rendement

Dans le catalogue Audax, vous trouviez à peu près ça :

HD9X8D25
HD9X8D25HR
HD9X8D25BAHR

Façade de 12cm x 9cm
HD12X9D25
HD12X9D25HR
HD12X9D25BAHR

Façade ronde diamètre 10cm
HD100D25
HD100D25HR
HD100D25BAHR

Il existe également les D25SP mais je n'ai pas encore creusé la question.

Nous nous attarderons donc sur les suffixes 25, 25HR et 25BAHR.

Les 25 et 25 HR ont en commun l'aimant de 73mm.
Les 25HR et 25BAHR ont en commun l'équipage mobile.
Le suffixe BA indiquant un aimant de 60mm.

Donc pour les DB13, il nous faut une plaque 9X8, un aimant de 60mm BA et un équipage mobile HR.

Suivant les versions, l'équipage mobile est soit vissé soit riveté sur la façade. La différence se remarque facilement. Si en façade vous avez 4 trous de fixation du HP + 4 vis autour du dôme, c'est vissé. Si vous avez 2 points de soudure ou 2 rivets, l'équipage est solidaire de la façade.

Seuls les HD9X8 peuvent s'adapter sans modifications sur les DB13.

Ici, quelques modèles :






Deux particularités. La première : Le modèle en bas à gauche a un grille en façade. C'est un HD9X8D25HR G (G pour Grille).

Si vous avez suivi, vous aurez compris que HR sans BA veut dire que l'équipage mobile est celui qui nous intéresse mais que l'aimant fait 73mm.

Une fois retournés, nous voyons mieux la différence :






Avec plusieurs modèles différents, il est possible de confectionner le tweeter recherché. Aujourd'hui, il devient difficile de trouver des équipages mobiles en bon état. Il semble cependant que l'on trouve de l'adaptable qui va bien ici :

www.reparationhaut-parleur.com/

Excellente adresse. Je crois savoir que certains membre on eu affaire à lui pour des travaux bien spécifique et qu'ils en soient ravis.

La seconde : le modèle en haut à gauche => Petite info rigolote :





Ce tweeter vient d'une KEF Cresta II. Pas d'la gueule chez KEF. On prend un HD100D25HRBAHR, on lui colle un sticker KEF et roule ma poule !

Donc KEF SP1081 = Audax HD100D25HRBAHR

( Source Goulven, ancien vert)


3-2 : Le bas médium/Grave : FOCAL 5N402DB

Après pas mal de recherches, cet HP est en fait un ...Audax !!!
Retravaillé par J.Mahul, certes .

Un double bobine en bésiflex ( très proche du bextrène) .
pour la petite histoire, J.Mahul a revendu un hp très proche de celui ci à un certain Jim Rogers pour ses JR 149 ( et oui, le monde est petit ! )









( source, le Gruik, et oui, encore lui ! )

un tit coup de PETOIN ?

petoindominique.fr/php/mysql_thi ... ef=5N402DB


4 - Documentation











Texte intéressant entre la comparaison 5N402DB et 5N401DB












ELECTROACOUSTIQUE : LES ENCEINTES ACOUSTIQUES JM LAB REFERENCE.


L'enceinte acoustique JM Lab Référence renferme une véritable nouveauté technologique en matière de transducteurs électroacoustiques. Cela est extrêmement rare à l'heure actuelle où nombre de soi disantes innovations ne sont en fait que des reprises de brevets des débuts du haut-parleur. Ce ne serait pas un vrai problème si l'enceinte pouvait fournir des niveaux élevés sans distorsion grâce à une tenue en puissance élevée.
Les JM LAB référence DB13 sont des enceintes de faible volume (7,5 litres intérieur), dont les performances sont celles habituellement rencontrées dans les modèles cinq à six fois supérieurs en volume. L'étendue de la bande passante (réponse dans l'extrême grave), le rendement élevé (86 dB en chambre anéchoïque 1W, I m en bruit rose), la tenue en puissance sont les trois paramètres sur lesquels les efforts ont été portés. Sa conception est résolument nouvelle et une idée originale est la clé du système : la réponse dans l'extrême grave est assurée par un haut-parleur double dont une moitié agit en surgénérateur de l'autre. Le système s'apparente électriquement à une trois voies mais ne possède que deux membranes. A la membrane du boomer sont associées deux bobines dont nous allons examiner les rôles et les avantages respectifs. Mais auparavant nous allons définir la mini-enceinte, parler de son intérêt et des différents problèmes rencontrés dans sa réalisation. Nous assistons aujourd'hui, à un développement constant de la miniaturisation des différents maillons de la chaîne haute-fidélité.

En réalité, la dynamique obtenue est trop faible et parleurs de basse travaillent dans une zone voisine de la saturation à des niveaux sonores peu élevés. La distorsion est alors importante, le déplacement. La tenue en puissance est aussi liée à une bonne évacuation thermique au niveau de la bobine, or les boomers de 10 à 13 cm sont en général équipés de bobines d'un diamètre de 25 mm qui limite la puissance sur le plan électrique à 60 «aïK dans le meilleur des cas. Il est donc nécessaire d'associer à des amplicateurs dont la puissance maximale ne dépassera pas 2 x 60 watts mais aussi de fournir un minimum de 2 x 40 watts pour atteindre un niveau d'écoute suffisant.
La dynamique devient alors insuffisante et la réponse en transitoire limitée. Si il n'est pas toujours aisé d'augmenter la tenue en puissance des petits boomers tant sur le plan mécanique qu'électrique en conservant une résonance très basse et une bonne régularité de courbe dans le médium-aigu, il est donc nécessaire d'augmenter le rendement sur toute la plage et non pas seulement dans le médium aigu (86 dB par exemple). De la sorte, la plage d'utilisation ne serait plus de 2x40 à 2x60 W mais de 2x10 à 2x60 W.
Il n'est pas possible d'augmenter la surface des membranes, c'est-à-dire de loger un haut-parleur supplémentaire car alors à volume égal la résonance monterait dans de fortes proportions et l'extrême grave disparaîtrait. Un amplificateur du type « booster » pourrait pallier la faiblesse des mini-enceintes dans les basses fréquences, en relevant la courbe de réponse dans cette zone, mais il faudrait une puissance de 100 watts minimum. Le peu de place d'échauffement et le prix de revient élevé sont autant de freins à une telle opération. Pour atteindre ces objectifs sans l'intervention de l'électronique, une idée originale a été développée et qui peut être considérée comme un réel progrès dans ce domaine.
L'idée de départ est de surgénérer le bas du spectre tout en respectant un faible volume et en conservant une fréquence de résonance basse. La seule solution restait alors de construire deux haut-parleurs en un seul et d'associer deux moteurs à une seule membrane, l'énergie de chacun des deux moteurs étant transmise à la même membrane. Le premier moteur sera affecté à l'extrême grave, le second à la reproduction du grave et du médium. Aucune interaction entre les deux mouvements n'apparaît grâce à une séparation totale des deux bobines. La mise en place est parfaite grâce à un filtre très élaboré à 6 et 18 dB octave.
L'enceinte passera d'une « deux voies » à une « trois voies » mais avec seulement deux membranes. Un haut-parleur double de 13 cm a été spécialement réalisé à cet usage et sur cahier des charges très précis, par la société Audax, La membrane bextrène a une surface émissive de 0,89 dm'. Sa suspension souple en PVC inerte possède une compliance de 2,5 10-î mN-i. Une structure magnétique très importante {masse de l'aimant seul = 0,725 kg et du moteur 1,15 kg) possédant une énergie magnétique de 0,363 Ws-i est nécessaire pour alimenter les deux bobines concentriques.

Les facteurs de qualité totale Q = 0,20 sur chaque voie a permis de réaliser une charge du type bass-reflex dans un aussi petit volume (7,5 litres intérieurs). C'est une sorte d'innovation dans la mini-enceinte. La fréquence de résonance du haut-parleur demeure très basse 30 Hz et permet d'obtenir une réponse linéaire jusqu'à 60 Hz. Le poids de l'équipage mobile 10,51O-3kg n'est augmenté que de 2 % par rapport à un haut-parleur simple classique. Un entrefer plus large a été réalisé (volume : 0,623 10-f-m', champ 1,23 Tesla) pour accueillir les deux bobines qui baignent ainsi dans un flux commun.

Une élongation linéaire de ± 5 mm est possible, ce qui permet de déplacer un volume d'air maximal de 0,089 litre, ce qui est remarquable. Ce haut-parleur double est un parleur double et à une seule bobine dont le poids et le nombre de tours sont les sommes respectives des deux précédentes bobines. Nous observons un gain de 3 dB entre 60 et 100 Hz et de 4 dB de 100 à 200 Hz avec le régime double bobine. La courbe n° 3 correspond à l'enceinte « deux voies » ramenée à un rendement général voisin de la « trois voies ».
Un manque dans le grave se fait nettement sentir. Si nous voulions obtenir une courbe linéaire sur le registre 60-20 000 Hz, il serait nécessaire alors de chuter le rendement général au-dessus de 200 Hz d'environ 4 dB et de raboter la courbe par le bas. Cela se fera avec l'utilisation d'une inductance de forte valeur (3 mH en série avec le boomer et qui aura l'inconvénient de désamortir considérablement le haut-parleur et qui de plus, laissera une bosse importante dans le bas-médium entre 200 et 500 Hz. Le filtre sera bien évidemment, très différent de celui prévu pour la version 2, le tweeter devant alors être coupé plus bas entre 1500 et 2000 Hz. Des problèmes de tenue en puissance et de distorsion apparaissent dans le registre bas du tweeter et la solution est périlleuse. Un exemple (le linéarisation est donné en courbe 4, la coupure se fait à 1850 Hz à 18 dB octave, une légère dépression se fait sentir entre 1500 et 5000 Hz du fait que le boomer ne peut monter très haut par la présence de l'inductance de 3 mH.
Cette troisième version (courbe 4) respecte à peu près le bande passante mais possède un rendement global inférieur de 4 dB à la version 1 et la plage d'utilisation se situe entre 2 x 30 et 2 x 60 watts au lieu de 2 x 10-2x60 watts. La distorsion dans l'aigu, au-dessus de 2000 Hz est aussi plus élevée, la version 1 demeure, de loin, la plus intéressante.


(Source :http://www.pure-hifi.info/banc-dessai-mainmenu/enceintes/12460-es-enceintes-acoustiques-jm-lab-reference)






5- Photos diverses














Pièces jointes :
Dernière édition: 06 Nov 2016 13:05 par pm56.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 06 Nov 2016 13:03 #2

  • pm56
  • Portrait de pm56
J'ai du dépasser le quota photos sur le 1er message , donc je continue ici !

Interview :





Et quasi 10 ans plus tard, j'ai enfin trouvé les plans de la version Kit !




PS : Laisser moi un peu de temps pour remettre tout ça en ordre ( titre, taille des photos...etc)
Merci
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 06 Nov 2016 13:39 #3

  • JAC46
  • Portrait de JAC46
  • Hors Ligne
  • Fou des platines
  • Messages : 717
  • Remerciements reçus 11
  • Points : 689
  • Karma: 0
(ah non !!!!! ça va pas recommencer !!!!!!!!! :mrgreen: )
si tout était simple , ce serait moins complexe mais ce qui est imaginaire est toujours réel
ne parlons pas des premiers !
(synthèse métaphorique de visions mathématiques)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: diafan

JM Lab DB13 08 Déc 2016 09:21 #4

  • Pierrot62
  • Portrait de Pierrot62
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 176
  • Remerciements reçus 4
  • Points : 186
  • Karma: 0
Super article , ah la DB 13 :ok:
Pierrot62
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 07 Jui 2020 16:45 #5

  • Time window
  • Portrait de Time window
  • Hors Ligne
  • Passionné
  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 12
  • Points : 372
  • Karma: 0
Je viens de découvrir ce vieux sujet sur les DB13.

J'en ai une paire, la toute première version, celle du banc d'essai de la NRDS.

Boomer double bobine, et tweeter, les 2 de marque Audax,

Enceintes remarquables, et pas trop exigeantes vis à vis des amplis qui l'alimentent.

Je leur préfère les PEL Quattro, et les JR 149, mais elles sont très agréables à ecouter, avec un bel équilibre des registres


L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 07 Jui 2020 23:55 #6

  • Le bleu
  • Portrait de Le bleu
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 4544
  • Remerciements reçus 103
  • Points : 49961
  • Karma: 4
  • Médaille en chocolat recouverte d'alu Médaille en chocolat
Chouette, une paire de plus!
Time window écrit:
Boomer double bobine, et tweeter, les 2 de marque Audax,



Question : ton double-bobine est marqué Audax? ?-|
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 08 Jui 2020 08:40 #7

  • Time window
  • Portrait de Time window
  • Hors Ligne
  • Passionné
  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 12
  • Points : 372
  • Karma: 0
Oui, c'est une référence Audax, que je n'ai plus en tête.

C'est le 1er HP conçu par J Mahul, et fabriqué par Audax.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 08 Jui 2020 08:52 #8

  • Le bleu
  • Portrait de Le bleu
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 4544
  • Remerciements reçus 103
  • Points : 49961
  • Karma: 4
  • Médaille en chocolat recouverte d'alu Médaille en chocolat
Je croyais qu'il étaient tous étiqueté JMLab. Si un jour tu les ouvres pour une raison quelconque, tu nous feras une photo? thanks. ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 08 Jui 2020 21:21 #9

  • Analog Addict
  • Portrait de Analog Addict
  • en ligne
  • Double A
  • Messages : 1310
  • Remerciements reçus 69
  • Points : 1367
  • Karma: 0
  • Médaille en chocolat
Ce petit tweeter AUDAX (réf. HD 9x8 D25) est très performant, d'ailleurs il a eu beaucoup de succès ! (yess)

C'est ce même tweeter (mais sans la grille de protection) qui équipe mes petites Elipson 1502. On le retrouve aussi sur les toutes premières B&O Beovox S40 (avant d'être remplacé par sa copie d'origine SEAS) et même en version plaque ronde (réf. HD100 D25) sur les JR-150 !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 08 Jui 2020 22:19 #10

  • Le bleu
  • Portrait de Le bleu
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 4544
  • Remerciements reçus 103
  • Points : 49961
  • Karma: 4
  • Médaille en chocolat recouverte d'alu Médaille en chocolat
Oui un bon tweeter, que l'on le trouvait assez couramment, sur des PEL, des Phonophone et d'autres marques française....
je l'ai aussi sur des BEX40 (kit) et sur des petites Continental Ed'
Dernière édition: 09 Jui 2020 09:10 par Le bleu.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 08 Jui 2020 22:43 #11

  • Time window
  • Portrait de Time window
  • Hors Ligne
  • Passionné
  • Messages : 338
  • Remerciements reçus 12
  • Points : 372
  • Karma: 0
Oui, excellent tweeter qui équipait les Spendor SA1 mini monitor (concurrentes des LS3/5A
Celles là je les regrette vraiment... Difficiles à alimenter, mais quelles enceintes, avec leur 13 cm Spendor aimant alnico. :cry:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

JM Lab DB13 09 Jui 2020 09:42 #12

  • diafan
  • Portrait de diafan
  • Hors Ligne
  • Membre actif
  • Messages : 101
  • Remerciements reçus 8
  • Points : 112
  • Karma: 0
J'ai eu des Audio Référence 50 équipées de ce tweeter HD 9x8 D25, mais en version HR. Un poil de rendement en plus.

Patrice
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: JGN
Temps de génération de la page : 0.509 secondes

Messages non lus

Plus de sujets »